Le risque de pandémie s'arrêtera aux frontières comme le nuage radioactif

Publié le par karine

Comme l'indique le site Actuchômage, la presse parle davantage du virus H1N1 que de la crise économique.
Pourtant comme évoque Actuchômage, les cas français supposés atteints ne l'étaient pas, en revanche, la crise économique continue à faire son long quotidien de démuni du travail.

Mme BACHELOT nous assure qu'il n'y a pas de risque de pandémie et même s'il y a  pandémie la France a 33 millions de boîtes de médicaments pour se soigner.

Le professeur interrogeait par Soir 3 ce lundi 27/04/09 a tout de même indiqué que ce médicament serait à destination des personnes pouvant se le procurer.
C'est sûr tout a un coût, la vie d'un enarque dormant toute la journée au sein de l'assemblée nationale est plus importante que la vie d'un ouvrier cherchant du travail toute la journée en vain.

D'autre part, la France a 33 millions de boîte mais plus de 60 millions d'habitants donc dans le cas d'un scénario catastrophe, tout le monde ne pourrait pas se soigner et le prix des boites augmenterait vertigeusement et l'on nous servirait comme excuse principale la crise économique.

... Et comment s'est terminé Titanic pour les personnes modestes, peu ont survécu. Près de 100 ans plus tard rien a changé.

Il y a un mois et demi Sarkozy se trouvait en Mexique, comme quoi le hazard fait toujours bien les choses pour les mêmes personnes.

Il aurait suffit qu'il décale son voyage d'un mois et demi et il serait revenu à Paris placé dans une chambre d'isolement ou les français ne l'aurait plus entendu déblatéré des âneries.
Et cela aurait été des vacances, et là nous devons entendre la poule de basse cour nous rassurait sur la qualité de la viande de porc, quand Sarkozy ne boît que de lait et Carla ne mange que des feuilles de salade.

N'empêche, pour le fun on devrait tout de même l'enfermer car il est en espagne ... où la aussi un cas est supposé positif.
Mais avec notre bol, ce fameux virus ne voudra pas de lui : trop petit et déjà bien atteint.

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lumierescontemporaines 28/04/2009 14:19

Masquer encore masquer

lumierescontemporaines 28/04/2009 14:19

Parler d'un problème pour masquer l'autre qu'on ne pouvait résoudre. Voila l'idéologie des gouvernements