HADOPI :bouée de sauvetage des boursicotteurs et des artistes du courant bling bling

Publié le par karine

La loi très controversée HADOPI a été tout de même été adoptée.
Après avoir constaté qu'il n'y avait plus de membres de l'opposition cachés derrière les rideaux ou sous les tapis, la droite a jugé opportun le moment pour pouvoir passer au vote.

Le loi HADOPI est contre le téléchargement illégal ... et bientôt elle sera contre tous les téléchargements gratuits. Internet se voulait être une plateforme ouverte sur le monde où les gens pouvaient échanger librement et gratuitement, maintenant il ne faudra pas montrer patte blanche mais juste la couleur de notre carte bancaire, signe d'appartenance à un monde libéral.

Sauf que les libéraux sont pour l'ouverture des marchés et la libre régulation du marché par lui même, pour les libéraux il ne faut surtout pas que l'Etat intervienne dans l'activité économique.
C'était vrai jusqu'à ce qu'il remarque qu'il pouvait tirer profit via une loi d'un nouveau marché : Internet.

Beaucoup de gens de gauche ont approuvé cette loi. Fichtre!! Mais ces gens de gauche qui ont approuvé cette loi sont pour la plupart passés aux oubliettes. Alors les quelques personnes qui veulent écouter leurs anciens tubes voire leur unique tube, il faudra débourser des euros.
Avec les problèmes de retraite et l'affaire MADOFF qui a fait fondre les économies de certains, il faut qu'ils se rattachent à une bouée : leurs anciens fans.

Pourtant cette loi n'est pas légale, mais comme au conseil constitutionnel comme partout ils sont tous à droite, les petites gens n'ont plus qu'à baisser l'échine.
La France est tenue de respecter la hierarchie des normes et cette loi va à l'encontre de l'Europe

"l’amendement 138, qui stipule qu’«aucune restriction aux droits et libertés fondamentales des utilisateurs finaux ne doit être prise sans décision préalable de l’autorité judiciaire». Un texte qui s’oppose frontalement au projet de loi français"         Source : Libération

Par ailleurs, les gens risquent de se faire couper leur accès Internet tout en devant continuer de le payer. Tout le monde ne peut quitter leur fournisseur du jour au lendemain.
De plus, ils n'auraient plus Internet, mais qu'en sera t il de la télévision et du téléphone. Mystere et boule de gomme.
Si le fournisseur doit couper l'accès Internet, le client n'aura plus téléphone ni télevision mais devra s'amender tout de même de la redevance audiovisuelle. Mais c'est de l'arnaque.

Sans doute que la ministre de la culture n'a pas pensé aux gens qui disposent de l'offre triplay ; internet + tele + telephone.

C'est sans doute par solidarité qu'il faudra couper les gens du monde. C'est par solidarité avec les hopitaux car on ne pourra plus appeler le samu ou les pompiers!

En plus, on se fait déjà sufisamment pirater comme cela, on ne peut surfer sans antivirus et firewall, mais avec leur loi pour faire gagner de l'argent de poche à leurs amis, ont ils pensé qu'ils seront la cause d'un piratage accrue.
Les gens vont continuer à telecharger illégalement en piratant l'IP de quelqu'un, et merci qui, merci la droite et leurs bonnes inventions.

Et pour conclure, juste rappeler à ces messieurs et mesdames les signataires de HADOPI, la SACEM vous versait annuellement déjà de l'argent avec l'achat de CD ou cassettes vierges. Et ces personnes ne le diront pas mais ce que verse la SACEM ce n'est pas rien, mais avec la bling bling attitude, elles en ont toujours besoin de plus.
Et les petites gens qui ne peuvent découvrir un artiste que par le biais des téléchargements cela sera fini et cela sera un frein pour la culture des gens.
Après la médecine à deux vitesses, la culture à deux vitesses.

Publié dans société

Commenter cet article

popote67 26/05/2009 22:01

Effecttivement cette loi HADOPI n'est pas du tout faite pour le piratage de grande ampleur. Le pirate qui fait des copies par milliers trouvera sans aucun problème une parade à cette fumeuse loi. Ce fera piquer le petit plouc du coin qui vient de se connecter à internet et qui n'y connaissant rien va télécharger (ou pire ses gosses qui vont télécharger 2-3 musiques pour le MP3) va se voir couper du monde et devra de surcroit continuer de payer son abonnement !!!

Mais le pire dans HADOPI c'est le fait que le "paquet télécom" voté par le parlement européen et porté par la PS catherine Trautmann, est en contradiction avec la loi française !! HADOPI ne serait elle qu'une fois de plus une vulgaire fumisterie ?!