Le froid économique frappe le Nord

Publié le par karine

La Voix Eco, site économique de la Voix du Nord, a publié aujourd'hui un article sur l'inquiétude économique de notre région.
La région Nord Pas de Calais est une région riche en savoir faire mais pauvre financièrement mise à part certains territoires.
La région a beaucoup souffert de l'arrêt de l'exploitation minière, certaines communes ne vivaient que de cette richesse.
Fort heureusement, certaines d'entre elles ont réussi à opérer une reconversion réussie via le tourisme par exemple dans le Pas de Calais.
Ce site montre les licenciements à craindre en France et dans cette région, vous pouvez mieux consulter la carto sur le site de LaVoixEco.com.





Si l'on compare cette carto à celle de la géographie des espaces du Nord, on peut constater que les entreprises qui vont licencier occupent pratiquement tout l'espace disponible (à moins de ratiboiser ou d'exproprier des maraîchers ou des agriculteurs), ce qui signifie que peu d'entreprises pourront se dire épargner par la crise. Une carto sur la géographie des espaces est disponible sur le site de l'INSEE

Par ailleurs, le ministère de la défense a décidé de fermer des casernes, le ministère de la justice a décide de supprimer un certain nombre de tribunaux.

On peut alors se demander si certains territoires ont bien réussi leur reconversion.
A Dunkerque, après la fermeture des chantiers navals, la ville de Dunkerque a beaucoup misé sur le tourisme.
Certes, le film de Dany Boom a eu des externalités positives sur le dunkerquois avec des personnes qui vont voir la plage, mais en ces temps glacés, je ne pense pas qu'elles risqueraient de se geler les orteils.

La ville de dunkerque est fort dynamique à partir du mois de juin, voire plutôt juillet, et à partir de septembre la plage est déserte, les commerçants ne sont plus là ... sauf quelques uns qui sont ouverts toute l'année.
Et à part la plage de sable blanc avec la mer non plus iodé mais pollué à bloc, et des musées, question tourisme on a vite fait le tour.
La municipalité peut se réjouir du complexe pôle marine, là aussi on a vite fait le tour. Et en plus, le complexe ne tient pas debout, sans doute pour des questions de prix ou pour des questions de jumelage, la ville aura préféré prendre un architecte des pays de l'Est.

Par conséquent, si ces licenciements venaient à se confirmer, de nombreux territoires risquent d'être touchés économiquement mais aussi socialement. Certaines personnes vont tenter leur chance sur un autre territoire plus dynamique, et qui restera t il dans le Nord : les personnes âgées. Question attrait touristique on doit pouvoir faire mieux.

Et dire que la communauté urbaine a mis en place un SCOT ( schéma de cohérence territoriale) afin de rendre les communes concernées plus homogènes entre elles.
Toujours est il que l'enseigne Leclerc situé à Coudekerque Branche à côté de Dunkerque a fermé ses portes au 31 décembre dernier. Selon des personnes, le magasin a fermé ses portes car il ne correspondait pas à l'image que souhaitait donner la commune. Une autre enseigne aurait vu le jour ... mais sans la reprise totale des salariés Leclerc, sur le territoire de Coudekerque Branche à la limite de la Basse Ville de Dunkerque. Les touristes ne seront pas gênés par la vision d'un magasin bon marché.
Apparemment le second magasin Leclerc situé à Rosendaël (Dunkerque) serait mis en vente. A confirmer.

Question homogénéisation économique, la copie est à revoir.



Publié dans economie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article