Internet : Ennemi public n°1

Publié le par karine

Nadine Morano s' en prend à Internet!
Elle accuse cet outil de cacher de dangeureux pervers sur la toile et laissant nos pauvres enfants à leur merci.

... Mais quelle mere est elle donc ? Elle laisserait ses enfants tchater seuls ? Autant les envoyer se défouler dans le bois de Boulogne.

Internet est un outil formidable et heureusement qu'il existe puisqu'à l'heure actuelle où le pouvoir exécutif contrôle l'ensemble des pouvoirs  y compris médiatique, l'heure de la désinformation a sonné.
Vous en avez beaucoup entendu parlé vous de la seconde perte abyssale de Natixis ? On a du en parler 3 secondes vite fait entre les infos du plan de soit disant de relance économique de Sarkozy et les résultats du foot, autant dire que c'est pratiquement passé inaperçu.

Internet cache de dangereux pervers, et même de méchants virus ... mais on ne va pas s'enrhumer pour autant.
c'est drôle qu'elle dit qu' Internet est dangereux car de mémoire il y a quelques années un homme politique de droite a été inquiété de pédophilie .. mais rapidement innocenté, comme quoi les gouvernements de droite ça a du bon pour certain.
De plus l'ancien maire UMP de Vence a été jugé aux assises en octobre dernier pour des faits similaires.

Et selon  Gérard Longuet,  UMP, il existe un lien entre prédophilie et homesexualité. Et bien si tous les homos étaient pédophiles, nous avons du soucis à se faire : où mettre tous ces hors la loi, il n'y a déjà plus de place dans les prisons et est ce bien recommandable de laisser de tels dangeureux hors la loi munis simplement de bracelet electronique.

S'attaquer à Internet je peux le comprendre c'est le seul moyen que le gouvernement ne peut pas contrôler, nous l'avons vu à plusieurs reprises à l'insu du plein gré de M. Sarkozy.

Il est vrai aussi que Sarkozy tire beaucoup la couverture médiatique pour lui, de fait on entend peu les autres (c'est qui déjà notre premier ministre ?), mais de la à accuser internet de receler des pédophiles pour faire parler de soi, elle va fort Nadine.


Et à propos d'enfants, lorsque le gouvernement veut supprimer les rased (réseaux d'aide spécialisé pour les enfants en difficulté), laissant les enfants avec de plus en plus de difficultés pyschologiques ou pédagogiques, est ce que ces enfants arriveront encore à bien décerner le bien du mal ? à voir en tel individu la perversité de ses actes ??

Pour l'heure qui est le plus dangereux ? Internet ou le gouvernement en place

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article