Ma liberté de penser

Publié le par karine

La France, ce beau pays des droits de l'Homme, berceau de la démocratie, est victime d'un gouvernement totalitaire.
Aprés l'affaire Bernard THIBAUT où du matériel d'écoute et de surveillance avait été placé dans sa voiture, aprés les cambriolages répétés envers Ségolène Royal, voilà que les Barbouzes s'attaquent à Siné en volant dans les bureaux de Sine Hebdo situé à Paris trois ordinateurs portables.


Ci dessus un petit extrait des barbouzes pour se mettre dans l'ambiance...


Car si cela avait été un simple vol commandité par un simple truand, n'aurait-il pas pris tous les objets de valeurs?, tant qu'à voler des ordinateurs autant aller à la Défense ou chez DARTY, notre truand aurait pu avoir un meilleur butin.

Oui, sauf que ce ne doit pas être un simple truand, la ou les personnes cherchaient à nuire à Sine Hebdo, elles auront penser que Sine n'aurait pas pu publier son prochain numéro et que cela l'aurait définitivement coulé.
Alors à qui profite le crime : au gouvernement ? à Charlie Hebdo qui depuis l'arrivée de Sine Hebdo voit ses ventes baissées?

Quoi qu'il en soit faut vraiment être idiot pour croire qu'un journaliste avec des des années de métier travaille sans sauvegarde.
Mais il est vrai qu'on envoie bien nos chers soldats braver le danger avec des jouets en plastique ou presque.

Mais je suis contente d'apprendre que Sine va pouvoir publier son prochain numéro et en plus il va bénéficier d'une publicité gratuite: par curiosité combien de gens vont en plus acheter cet hebdomadaire.
Que dit il de si dérangeant pour qu'au bout de seulement 4 numéros on essaie de l'intimider.

En fait il dit noir sur blanc ce que beaucoup de personnes pensent tout bas et cela fait du bien de lire enfin du concret sans faux semblant.

Mais comme le diktat du gouvernement c'est : faites ce que je vous dis mais ne faites pas comme moi, il faut chaque jour encadrer la démocratie, contrôler la bienséance pensée des gens.
Aussi, le pouvoir veut remplacer la bande FM par la Radio Numérique Terrestre. Les conséquences sont les prix pour pouvoir émettre sur ce nouveau procédé. Les coûts d'emission seront pratiquement doublés ... pour emettre moins loin, quel progrés technologique!!
Les grosses radios ventant les mérites du pouvoir actuel n'auront pas de mal à payer ce surplus mais les petites radios libertaires qui osent encore dire tout haut que l'on ne vit plus en démocratie n'auront plus les moyens pour émettre.

Aussi, je vous conseille vivement d'aller visiter le site radiosenlutte où vous pourrez notamment signer en ligne la pétition pour soutenir toutes ces radios alternatives.

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article